Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

The Secret World - Jeux OnLine

Retour -- où jouer? par Demage
[Actu] Les Enfers : L'Histoire par K-2SO
Nouveau jeu sur la base de TSW par Demage
[Actu] Des missions « cachées ... par Moonheart
[Article] L'Histoire des Enfer... par Baldaena
Capture

« Suite à la restructuration de Funcom, The Secret World est un projet rentable »

17 septembre 2012 à 14:28 | Par Uther | 157 commentaires

Funcom a récemment procédé à une « restructuration » de ses effectifs, licenciant une partie de ses équipes. Une économie qui permet aujourd'hui, selon Ole Schreiner, de rentabiliser The Secret World et d'assurer sa pérennité.


Raid New York - 2

À l'évidence, pour de nombreux joueurs, The Secret World fait souffler un vent de fraicheur sur l'offre actuelle de jeux massivement multijoueur grâce notamment à son atmosphère originale. Pour autant, depuis la sortie du MMO, Funcom alimente plus régulièrement les gazettes économiques que ludiques - en vrac, le studio a successivement subit la démission de son CEO Trond Aas à la veille de la sortie du jeu, des ventes en deçà des objectifs initiaux ou dû procéder à une « restructuration interne » marquée par le licenciement de la moitié de ses effectifs.
Une actualité lourde, donc, mais qui selon Ole Schreiner (le nouveau CEO de Funcom qui répond à Games Industry), permet aujourd'hui au studio de rentabiliser The Secret World et d'envisager l'avenir plus sereinement.

« Après la récente restructuration de nos équipes internes, The Secret World est d'ores et déjà un projet rentable et au regard de notre visibilité actuelle, nous comptons qu'il le reste dans l'avenir. C'est aussi la raison pour laquelle nous avons prévu un programme de mises à jour ambitieux post-lancement. Bien sûr, évoluer dans le monde des MMO suppose d'être capable de s'adapter et de prendre du recul, de rester à l'écoute de votre communauté et vigilant quant à la concurrence, donc on ne peut jamais exclure de devoir changer de direction en cours de route. Mais pour l'instant, nous sommes bien là où nous sommes et quant à ce que nous proposons aux joueurs. »

Au regard du contexte, nombreux sont ceux à s'interroger aussi sur le modèle économique de The Secret World (à base d'abonnements) et une éventuelle évolution vers un modèle free-to-play. Selon Ole Schreiner, TSW « a été conçu dès l'origine comme un MMO à abonnement » et le studio n'aurait pas fait les mêmes choix si le jeu avait dû être exploité en free-to-play. Pour autant, le développeur s'est attaché « à ne se fermer aucune porte lors du développement » et le CEO affirme avoir d'ores et déjà « tous les outils pour faire évoluer The Secret World vers le free-to-play ou un modèle hybride si [le studio] le voul[ait]». Et de donner l'exemple d'Anarchy Online (premier MMO occidental exploité gratuitement) et surtout d'Age of Conan, qui a « évolué commercialement avec un certain succès ».
Le CEO se dit conscient « de l'évolution très rapide de l'industrie du MMO », obligeant les exploitants à « réévaluer sans cesse leurs modèles économiques en fonction de la conjoncture et des bases de joueurs ». Funcom s'y emploie « pour The Secret World, mais aussi tous les prochains projets du studio ».