Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

The Secret World - Jeux OnLine

[Actu] Hide and Shriek distrib... par Borgrulf
[Actu] Donne moi Samhain et pr... par Patrick Batman
[Actu] Secret World Legends mo... par Patrick Batman
[Vidéo] Bande annonce de l'évé... par Snupxo
Bugs et suggestions pour Secre... par Szalord
Capture

Analyse de l'histoire de Kaidan

La chute de Tokyo
Les histoires linéaires ne sont pas dans les habitudes de Funcom et celle de Kaidan, la dernière région de The Secret World, ne fait pas exception.

Je vous propose dans ce nouvel article, un guide sur l’histoire de Kaidan, le point de départ et la conclusion du premier cycle de The Secret World !

Kaidan est une zone passionnante où s’entremêlent passion, technologie et créatures cauchemardesques et où s'affrontent démons, samouraïs et yakuzas. 

Les plus curieux pourront également lire ou relire ce précédent article qui donnait déjà un aperçu de la zone en détaillant ses liens avec les onis, yokais et autres créatures fantastiques du folklore japonais. 

Je vous souhaite une bonne redécouverte de la zone et une agréable lecture de ce guide sur l'histoire de Kaidan !

PS : Un grand merci à John-Coffey et Peredur pour leur relecture attentive et leurs commentaires toujours pertinents !

Episode 10 - Sanctuaire d'Eris


Kaidan et autres histoires de fantômes

Flash Forward
Les histoires japonaises de fantômes et le folklore les entourant sont un thème récurrent de la zone de Kaidan, le quartier de Tokyo que notre aventure en jeu nous fait arborer depuis la sortie de l'Episode 9 paru en Juin 2014.

Cependant, ce thème reste étrangement peu exploité par l'histoire principale et notre poursuite du Lapin Blanc.

Je vous propose dans cet article une visite de Kaidan à la rencontre de ces histoires de fantômes et de monstres japonais afin de mieux comprendre leur origine et leur intégration dans l'univers créé par Funcom.

Que la visite commence !

Par Baldaena le 05 février 2015 à 23:23
source - 10 commentaires

Récit d'une quête d'investigation sur The Secret World - Code Kingsmouth

The Secret World plonge le joueur dans l'univers des sociétés secrètes, aux prises avec les ténèbres. Parmi les quêtes proposées pour parcourir le jeu, l'investigation se spécialise dans la prise de tête avancée.

L'univers sombre et complexe de The Secret World se découvre à travers un système de missions unique en son genre. Parmi les missions proposées, celles d'investigation relèvent du véritable défi et demanderont des trésors d'ingéniosité. Pour vous donner un aperçu de leur richesse, je vous propose de découvrir "Code Kingsmouth", l'une des premières missions d'investigation sur The Secret World, attention spoiler.

Code Kingsmouth
Fraichement arrivé dans la ville de Kingsmouth, plusieurs indices laissent à penser que cette contrée traverse une crise grave. Des voitures abandonnées au bord de la route jonchée de cadavres montrent la préoccupation réelle que représente le cours du baril de pétrole. Et quand les corps en décomposition commencent à se mouvoir, tout en se dirigeant à grande vitesse dans votre direction, on se dit qu'il est temps de puiser dans une énergie nouvelle pour prendre ses jambes à son cou.

Quand il règne une ambiance de fin du monde, on peut être tenté de trouver refuge dans un lieu de culte afin de se ressourcer. Les sceaux placés autour de l'église bloquant l'accès aux morts-vivants me permettent enfin de trouver la paix intérieure, du moins jusqu'au moment où je parle au pasteur du lieu, Henry Hawthorne. Si je devais être profondément réducteur, je dirais que c'est un illuminé. Je vous laisse juger en suivant notre discussion, enfin monologue car il est bien connu qu'un héros de jeu vidéo ne parle jamais dans les cinématiques.

A moins d'être à coté de la plaque, il me parait évident que je dois suivre la direction indiquée au sol par le biais du symbole Illuminati sur les plaques d'égout. Je peux donc partir vers le centre ville en direction du port. Le cadre autrefois enchanteur, typique de la petite ville côtière américaine, a laissé la place à l'horreur avec ses zombies et des déchets partout illustrant la faille des services publics. Au bout du parcours fléché, je découvre une plaque commémorative aux inscriptions clairvoyantes:

« Au siège du pouvoir, le navigateur immortalisé

Eclaire la voie Du prêtre endormi

A la mémoire de Frans Hals, qui servit la lumière jusqu'à son dernier souffle (1580-1666) »

Code Kingsmouth
Dans une petite ville, je présume que dans une quête du pouvoir, j'ai le choix entre shérif, la mairie et le tribunal. Ayant déjà rendu visite au premier et n'ayant pas aperçu le dernier, je prends donc la direction de la mairie. Une fois sur place, je constate qu'une série de tableaux est accrochée aux murs et que je peux cliquer dessus, indice suprême dans un jeu vidéo. Inspiré, je décide de suivre les indices en cliquant au hasard. Je ne trouve rien de probant jusqu'au moment où je découvre derrière une toile ma prochaine destination vaguement évoquée. Il est question de feu, je pars donc rendre visite aux pompiers dans leur caserne. Si l'on peut considérer un pompier comme une personne serviable au service des autres, un pompier mort-vivant aura plutôt la fâcheuse tendance à utiliser sa hache pour éteindre votre vie. Une fois le combat engagé, l'indication de la quête me renvoie à la mairie pour bien me signifier que j'ai suivi une mauvaise piste.

Revenu sur mon point de départ, je pense qu'il est temps de réfléchir et je me replonge sur les indices donnés par la plaque. J'utilise le navigateur web intégré dans le jeu pour effectuer des recherches sur Frans Hals, qui se révèle être un peintre baroque néerlandais du XVIe siècle, maître du portrait. Très avancé dans une pièce remplie de tableaux, un portrait va tout de même attirer mon attention. Un globe me laisse supposer qu'il s'agit d'un navigateur et je n'ai de toute manière pas de tableau avec un bateau sous la main.

« Le temps est le domaine des rois et des dieux. Ses doigts indiquent la vérité dans les écrits royaux du Verbe de Dieu. La voie s'ouvre pour ceux qui ont reçu l'illumination. »

Code Kingsmouth

Telle est l'indication trouvée au dos du tableau. Il s'agit ici du moment clé où l'on va se prendre la tête. Le temps à Kingsmouth est plutôt gris et pas de soleil à l'horizon, sinon l'horloge indique 10h10. La mention de dieu va naturellement me ramener à l'église que je vais fouiller de fond en comble. Ne trouvant rien d'intéressant, je décide par désespoir d'aller prendre l'air nauséabond à l'extérieur en quête d'inspiration.

Juste à coté de l'église se trouve une maison d'un prêtre, semble-t-il fondateur de la ville, comme me l'indique un panneau à l'entrée du jardin. Je fais le tour et je découvre une entrée à l'arrière, malheureusement fermée par un code d'accès. Il est temps de repasser en mode réflexion pour trouver une série de chiffre suivant les indices à ma disposition. La réponse sera d'ordre métaphysique. En effet, le Verbe de Dieu est retranscrit dans la Bible, où l'on retrouve dans l'Ancien Testament les livres des Rois. Le temps va affiner ma recherche, 10h10 me donnant le chapitre et le verset :

« Elle donna au roi cent vingt talents d'or, une très grande quantité d'aromates, et des pierres précieuses. Il ne vint plus autant d'aromates que la reine de Séba en donna au roi Salomon. »

Code Kingsmouth
Adjugé vendu pour 120, le chiffre m'ouvre l'accès à la cave. Au fond de la pièce, je trouve un ordinateur dont l'accès se trouve lui aussi bloqué par un mot de passe. Je tape « indice » pour m'éclairer et c'est justement la lumière qui est sensée triompher de tout. La lumière semble pourtant avoir quelques difficultés pour arriver jusqu'à moi car je ne trouve pas la réponse. Fouillant dans les indices grâce à mon journal de bord, je revois la plaque d'égout qui m'a indiqué la direction à prendre au début de la quête et plus particulièrement l'inscription sur celle-ci : « Lux Omnia Vincit ». Les langues mortes ne sont pas dans mon vocabulaire courant mais je fais un rapprochement lumineux, la traduction en latin de l'indice, qui se révèle être le mot de passe. Un passage s'ouvre et je découvre enfin les artefacts des Illuminati, dont l'usage est encore une autre histoire.


Mise en pratique des synergies

Nexus des pouvoirs (mon deck de Hell raised)

Souvenez vous, il y a quelques temps, j'avais parcouru le second donjon de The Secret World : Hell raised. J'avais, pour l'occasion, créé un deck. Il n'est pas optimal, mais repose sur quelques synergies.

Je vais revenir dessus aujourd'hui pour vous expliquer plus en détail le fonctionnement de mon deck et de ses synergies.