Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

The Secret World - Jeux OnLine

[Actu] Secret World Legends fa... par Erindhill
Un peu de compagnie par Phidias-X
Tanker sur SWL par Moonheart
[Actu] Donne moi Samhain et pr... par Demage
CPU requis par Demage
Capture

The Secret World se relance en Secret World Legends

Lancé début Juillet 2012 au format P2P, The Secret World avait rapidement évolué au format B2P afin de toucher plus de monde. Le MMO de Funcom annonce aujourd'hui sa relance avec un nouveau format économique, accompagnée d'une importante refonte du titre, devenant au passage Secret World Legends.

Secret World Legends - Tag

Après des mois de silence de la part du studio, l'information avait fuité plus tôt cette année à travers la présentation annuelle du rapport financier de l'entreprise : une refonte du jeu et de son modèle économique étaient en préparation, pour une annonce officielle prévue pour la fin du mois de mars. Malgré le secret éventé, les développeurs sont restés muets, laissant la communauté de joueurs dans l'expectative de cette fameuse annonce pour savoir à quelle sauce ils seraient mangés.

On découvre aujourd'hui qu'il ne s'agit pas d'une évolution de The Secret World, mais du lancement d'un nouveau jeu intitulé Secret World Legends, reposant entièrement sur le jeu qu'est actuellement The Secret World.

Un nouveau jeu ?

Secret World Legends est un jeu d'action-RPG en monde partagé qui sera disponible en Free-to-play sur Steam (et sera proposé plus tard en dehors de la plateforme de téléchargement).

Secret World Legends repose sur le contenu de The Secret World. Il va se lancer avec le contenu des trois régions initiales (Ile Salomon, Egypte et Transylvanie), leurs Donjons et les Scénarios. Tokyo, les Donjons Cauchemar, les Raids et le reste du contenu actuellement présent arriveront dans les jours ou mois qui suivent.

Toutefois, l'expérience de jeu est profondément retravaillée, avec un système de combat entièrement revu, des interactions avec le monde plus intuitives, des graphismes améliorés, une meilleure progression à travers les quêtes ainsi qu'une expérience de jeu initiale revue pour les nouveaux joueurs.

On notera au passage qu'il n'est plus question de MMO mais de jeu en monde partagé. Si on ne sait pas encore exactement ce que cela peut traduire, on sait toutefois que l'aventure sera faisable seul ou en groupe. De plus, le fait que les Raids seront toujours présents laisse penser qu'il sera possible de croiser encore suffisamment de joueurs pour ne pas se sentir sur un jeu solo.

Secret World Legends - Light Logo

En Free-to-play

Le jeu et ses mises à jour se font gratuits afin de toucher un maximum de joueurs pour cette expérience de plus de 100 heures d'aventures. De fait, le financement du jeu ne se fera plus que par les micro-transactions (en utilisant de l'Aurum) ou par la possibilité de s'abonner (le programme de Récompenses de Mécène), rappelant ce qui est déjà en place sur The Secret World.

Mais quelques nouveautés apparaissent puisque les Aurums sont échangeables entre joueurs contre la monnaie du jeu et l'abonnement s'accompagne d'un système de rang : les achats d'Aurum ou les mois d'abonnement font progresser le Niveau de Mécène, pour des bonus supplémentaires. (A noter que stopper son abonnement fait perdre les bénéfices d'être Mécène mais ne fait pas perdre la progression de son Niveau de Mécène.)

De plus, de nouvelles possibilités arrivent dans cette nouvelle boutique puisqu'aux éléments déjà présents dans la boutique de The Secret World (éléments cosmétiques, accélérateurs, etc) s'ajoutent de nouveaux services comme la possibilité d'acheter des emplacements de personnage.

Anciens joueurs

La chute de Tokyo

De base, un seul emplacement de personnage est disponible. Pour les joueurs de The Secret World, qui pouvaient de base disposer de trois personnages, il n'est pas question d'en choisir un à transférer. Nouveau jeu, nouveau départ. Anciens et nouveaux joueurs sont donc mis sur un pied d'égalité en devant commencer un nouveau personnage. Ou presque.

Cette décision s'explique par l'importance des changements sur les mécaniques de jeu, en particulier l'équipement et la progression, qu'il s'agirait moins d'un transfert que d'une conversion, avec les difficultés que ça implique.

Il sera toutefois possible de réserver le nom de son personnage afin de pouvoir garder le même nom dans la nouvelle mouture du jeu. De plus, en liant son compte, on pourra transférer certaines acquisitions de la boutique de The Secret World afin de les débloquer pour le nouveau personnage, de convertir ses Points Funcom en Aurum, ainsi que de continuer son abonnement sur Secret World Legends.

Cette dernière information intéressera particulièrement les joueurs qui avaient opté pour le Pack Grand Maître. En effet, si on pouvait craindre qu'ils profitent de relancer Secret World comme un nouveau jeu pour ne plus s'embarrasser des abonnements à vie, Funcom a cependant confirmé que les Grand Maîtres deviendraient de facto abonné à vie sur cette nouvelle version.

The Secret World

Logo officiel

Je le sais, certains depuis le début se disent que ce n'est pas un nouveau jeu mais simplement une refonte de Secret World avec un simple changement de nom. C'est aussi ce que je pensais. Jusqu'à ce que Funcom annonce que The Secret World était maintenu.

A l'instar de tous leurs précédents MMO, Funcom ne renie pas (entièrement) leur jeu et continue de proposer aux joueurs de se connecter aux serveurs et de parcourir le monde avec leurs anciens personnages, ceux sur lesquels ils ont passé tant de temps à faire progresser, à équiper et à tenter de débloquer tous les succès.

Les plus cyniques diront qu'il s'agit de la réponse de Funcom aux mécontents de devoir perdre leur personnage lors du passage à Legends : "vous ne perdez rien, vous voyez bien que votre personnage est toujours disponible". Les deux parties n'auront pas entièrement tort.

D'autant plus que se pose la même question pour The Secret World et Secret World Legends : comment le jeu va-t-il évoluer dorénavant ? Est-ce que The Secret World sera à l'abandon au point de ne pas avoir la moindre maintenance ? Est-ce que le changement de modèle de Secret World Legends va lui permettre de sortir la suite de l'aventure ? Est-ce que les développeurs vont passer au développement d'un nouveau titre d'envergure similaire à celui de Conan Exiles et laisser à jamais inachevée l'histoire du Monde Secret ?

Et donc ?

Si l'annonce de Funcom donne une meilleure idée sur l'évolution que va prochainement connaître The Secret World, elle soulève un tas de nouvelles questions à commencer par "Quand ?".

D'ici ce "quand", on aimerait savoir plus précisément les changements apportés au jeu qui font qu'ils attireront plus de joueurs (hormis le passage en F2P) et qui justifient de partir d'une nouvelle base.

Pour les anciens joueurs qui sauront faire le deuil de leur personnage et retenter de zéro l'aventure, une question sera de savoir le temps nécessaire pour rattraper le niveau de leur ancien personnage (avec une refonte du système de combat, est-ce qu'ils auront adoucis le farm ou retiré les Augmentations et les Aegis ?).

L'attente a été longue jusqu'à l'annonce. Elle est toujours présente, mais avec de nouvelles questions.


Joel Bylos nommé directeur de jeu et des mises à jour 3 et 4 déjà en production

Si l'actualité récente de Funcom était peu réjouissante, le studio entend inverser la tendance. Joel Bylos est nommé game director et s'affaire déjà à la mise en production des mises à jour 3 et 4 de The Secret World.

Raid New York - 2

L'actualité récente du studio Funcom était plutôt marquée par les démissions (de Trond Aas, ancien CEO) et licenciements (par exemple de Martin Bruusgaard, lead designer de The Secret World) au sein du groupe norvégien. Funcom entend manifestement inverser la tendance et annonce la nomination de Joel Bylos comme nouveau directeur de jeu pour The Secret World, aux côtés de Ragnar Tørnquist, qui reste directeur creative du MMORPG et du producteur Scott Junior.

Les joueurs connaissent bien Joel Bylos pour l'avoir plusieurs fois croisé lors des principaux salons de jeux vidéo ces derniers mois (où il était alors présent en qualité de lead content designer) ou pour le lire régulièrement sur les forums officiels. Et selon le communiqué de Funcom, il devrait être out indiqué pour endosser le rôle puisqu'il a déjà « coordonné le développement post-lancement d'Age of Conan », en travaillant notamment sur Rise of the Godslayer, l'extension d'AoC.
Et comme pour démontrer que les évolutions d'effectifs n'affectent pas l'exploitation du jeu, le développeur précise que dans le cadre de The Secret World, oel Bylos est déjà à l'oeuvre de la troisième mise à jour majeure du MMORPG (baptisée The Cat God) et s'affaire à la mise en production de la quatrième. Elles doivent notamment poursuivre la trame du MMO et conduire les joueurs « au coeur d'un New York dévasté où ils seront confrontés à un monstre énorme émergeant des profondeurs du métro new-yorkais vers les rues de Times Square ». On souhaite évidemment bon vent à Joel Bylos dans ses nouvelles fonctions.


The Secret World officiellement en bêta-test

Funcom l’avait laissé entendre et le confirme aujourd’hui : The Secret World accueille déjà ses premiers bêta-testeurs et d’autres devraient les rejoindre dans les semaines et mois à venir.

The Secret World

Comme chaque trimestre, Funcom vient de publier ses comptes (le développeur enregistre des pertes) et dresse un bref bilan de ses activités, notamment autour de son MMORPG au ton ésotérique, The Secret World.

On y note notamment dans le rapport du groupe que, comme indiqué récemment, la première phase d’un bêta-test limité a (discrètement) débuté au cours de ce mois de mai et devrait accueillir toujours plus de joueurs au fil du temps. Peu d’informations sont disponibles sur son contenu, mais Fucom précise que les tests portent pour l’instant sur « une zone à la fois » et se concentrent plus spécifiquement sur l’aspect technique du jeu. Et de préciser que la « technologie faisant fonctionner The Secret World est [...] stable et que le risque technologique de The Secret World est significativement plus faible que pour Age of Conan ». Manifestement, les expériences du passé sont prises en compte.

Le développeur norvégien précise par ailleurs qu’à ce jour, la communauté fédérée autour du MMO compte quelque 400 000 membres alors que TSW compte une équipe de 170 personnes qui travaille notamment sur l’ajout de contenu et les mécanismes de jeu. Gageons que maintenant, le Monde Secret se dévoilera progressivement au plus grand nombre dans les semaines et mois à venir.


The Secret World coédité par EA Partner, une version Xbox 360 toujours possible

Funcom annonce que les boîtes de The Secret World seront coéditées dans le monde entier par EA Partner, et indique qu'une version du MMO sur Xbox 360 est toujours une possibilité.

Si aucune date n'a pour l'instant été communiquée quant à la sortie de The Secret World, le MMORPG ésotérique du studio Funcom devrait être coédité et distribué en magasin à la fois par Funcom (qu'on connait comme développeur, mais qui se révèle aussi éditeur depuis peu - notamment du MOBA Bloodline Champions) et EA Partner (le programme d'édition d'Electronic Arts), tout comme ça avait déjà été le cas pour All Points Bulletin l'été dernier.
Bien que le communiqué officiel ne mentionne aucune plateforme pour le jeu, Funcom confirme dans une communication additionnelle que toute l'équipe est pour l'instant focalisée sur la version PC du MMO, bien qu'elle reste ouverte à une autre version du jeu par la suite.

Pour rappel, Anarchy Online, premier jeu de Funcom, était distribué en France par Micro Application, tandis que c'est Eidos qui s'était chargé d'Age of Conan, dont la version Xbox 360 n'a pour l'instant pas vu le jour.


Le joyeux Noël de Funcom

C'est de rigueur à cette époque, les studios de développement souhaitent aux joueurs de joyeuses fêtes de fin d'année. Et comme chaque année, le Noël de Funcom est très « rouge sang ».

Funcom a traditionnellement une vision très personnelle des fêtes de fin d'année. On se souvient par exemple de sa carte de Noël de l'année dernière (très « rouge sang »).
Le studio norvégien récidive et opte cette année avec des références manifestement puisées dans la littérature américaine de Howard P. Lovecraft (l'Appel de Cthulhu étant l'une des références assumées et revendiquées de Ragnard Tornquist, le producteur de The Secret World). Dans l'espoir que les joueurs répondent à l'Appel ?

Joyeu Noël 2010, par Funcom


GamesCom 2010 : Premières minutes de gameplay de The Secret World

Durant la GamesCom de Cologne, The Secret World a livré quelques uns de ses secrets comme les premières minutes scénarisées de la vie d'un joueur ayant rejoint les Templiers.

La semaine dernière, Ragnard Tornquist et Martin Bruusgaard, respectivement producteur et lead designer de The Secret World, étaient à Cologne à l'occasion de la GamesCom pour présenter à la presse, un nouveau pan de leur « MMORPG ésotérique ».
Et au cours du salon allemand, le duo s'est attaché à dévoiler les 30 premières minutes de gameplay de The Secret World, vu par un joueur qui aurait choisi de rejoindre la société secrète des Templiers, l'une des trois factions du jeu.

Londres
Flash Forward
On y suit une jeune londonienne récemment dotée de pouvoirs magiques qu'elles apprendra à progressivement à maîtriser avant de rejoindre l'armée des Templiers pour lutter contre les ténèbres grandissantes. On y découvre également les rues de Londres et ce qui se cache au-delà des ruelles sombres de la capitale britannique. On découvre surtout un MMORPG très scénarisé qui invite par exemple les Templiers à écouter les prédictions du Roi Déchu, ce prêcheur d'Ealdwic Parc ayant notamment la capacité d'entrapercevoir les futurs possibles et qui mènera les Templiers sur les traces d'une créature démoniaque installée dans le métro londonien.

Nous revenons plus en détail sur cette présentation de la GamesCom, dans nos colonnes :

Nos envoyés spéciaux, Bellandy et Gectou4, ont également profité de la GamesCom pour interroger brièvement Ragnard Tornquist et Martin Bruusgaard et leur extirper quelques réponses aux questions soumises par les lecteurs de JeuxOnLine.

Rue londonienne
Porte d'Agartha
Fight Club
En vrac, on note d'abord qu'aucune date de bêta-test n'est encore avancée mais que le moment fatidique approche. The Secret World fait l'objet de tests internes et l'équipe de développement s'y amuse manifestement. Pas plus de date quant à la bande-annonce cinématique présentant la faction des Illuminati (après celles du Dragon et des Templiers), quand bien même elle semble prête, il faudra apparemment se montrer patient. Quant aux énigmes qui animent la communauté des joueurs depuis déjà plusieurs mois, le duo assène le leitmotiv bien connu des « théoriciens » : « il n'y a pas de conspiration ».

Ragnard Torniquist s'avère plus loquace lorsqu'on l'interroge sur le public visé par The Secret World. A plus d'un titre, le MMO est atypique dans la mesure où il mêle un gameplay fait d'énigmes, d'enquêtes de mystères à dévoiler (pour joueurs méticuleux, donc) mais aussi des phases d'action brutale au cours desquels il faudra éliminer des hordes de zombies démoniaques à coup de boules de feu ou de fusil à pompe. Selon le producteur, The Secret World est conçu à la fois pour les joueurs traditionnels de MMORPG (qui ne seront pas dépaysés) et s'adresse tout autant aux férus de « pop culture » (passionné de littérature, de cinéma, de comics, de séries télévisées, etc.) souhaitant s'embarquer dans un solide récit interactif, dans un univers contemporain mâtiné de fantastique avec ses personnages haut en couleur. Et il intègre encore une forte dimension de jeu de rôle dans ses phases d'action - dans The Secret World, les personnages n'ont ni niveau, ni classe mais acquièrent des compétences parmi la centaine de pouvoirs disponibles et les agencent dans des « decks » similaires à ceux de Magic The Gathering, pour ensuite réaliser des « combos » offensifs ou défensifs.
Le contenu social de The Secret World est tout aussi important, faisant dire à Ragnard Tornquist que dans son MMO, « tout est social à un niveau ou un autre ». La perception de la trame scénaristique, mais aussi les combats embarquent une forte dimension sociale (les affrontements sont très largement axés sur le jeu en groupe puisque les joueurs peuvent réaliser des « combos » à plusieurs - les effets générés par les uns peuvent être exploités par les autres). Et si « The Secret World n'est clairement pas un nouveau Second Life », dans le jeu et notamment le « hub social » de Londres, les joueurs pourront participer à des mini-jeux de danse, se donner en spectacle sur la scène d'un théâtre, s'affronter dans le « Fight club » local, résoudre des puzzles et énigmes, explorer, s'immerger dans l'histoire des sociétés secrètes ou encore boire un verre avec des amis.
Et de conclure : « The Secret World est plutôt un MMO qui cherche à unir les joueurs au sein d'une communauté plutôt qu'à les diviser ».

Un grand merci à Bellandy et Gectou4 pour leur expédition jusque dans les arcanes du Monde Secret, ainsi qu'à Ragnard Tornquist et Martin Bruusgaard pour avoir répondu à nos questions.


The Secret World à Montréal

Funcom installe de nouveaux bureaux à Montréal, forts d’au moins 100 salariés. Ils auront en charge le développement de The Secret World, puis d’un MMO « free to play ».

Nous l’abordions hier et les bruits de couloirs sont aujourd’hui confirmés en grande pompe : Funcom ouvre de nouveaux locaux à Montréal, compte y employer 100 à 150 salariés et devrait délocaliser quelques « membres clefs » de son équipe norvégienne au Canada (dixit le communiqué de Funcom).

Et dans un entretien accordé au site québécois LesAffaires TV en marge de la conférence de presse annonçant l’ouverture de ce nouveau bureau, le CEO de Funcom Trond Arne Aas précise les objectifs de cette délocalisation.
Les motivations de Funcom sont manifestement d’abord financières (tant pour profiter de la fiscalité locale que de son taux de change avantageux). Et ensuite pour bénéficier du vivier de développeurs présents dans la Belle Province (Trond Arne Aas vante notamment la qualité des « talents » québécois en matière de développement de jeux).

Sur un plan moins terre à terre et plus ludique, on apprend surtout dans l’entretien que, dans un premier temps, ce nouveau studio montréalais aura la charge du développement de The Secret World, le MMORPG contemporain au ton mystique de Funcom. Par la suite, Funcom Montréal enchaînera avec la conception d’un MMO « free to play » aux ambitions manifestement plus modestes.
A la question, « le studio de Montréal travaillera-t-il sur Age of Conan ? », le CEO Funcom répond que l’hypothèse reste à l’étude, mais à demi-mot, on comprend que le barbare restera l’une des prérogatives des studios d’Oslo.


PAX 2009 : « les plus grosses révélations sur TSW à ce jour »

Alors que la GamesCom ferme tout juste ses portes, Funcom prend rendez-vous durant la PAX pour les « plus grosses révélations sur The Secret World à ce jour ».

On le sait, Funcom sera présent lors de la PAX de Seattle et profitera du salon américain de jeu vidéo pour présenter The Secret World, son prochain MMORPG. Et selon Erling Ellingsen (Funcom), interrogé par VG247, la PAX 2009 sera l’occasion de « montrer les plus grosses choses sur The Secret World à ce jour ». Evidemment, on en salive d’avance (même si on préférera sans doute juger sur pièce).

Mais l’annonce est surtout l’occasion de mettre nos agendas à jour : la Penny Arcade Expo (la PAX) attend les fans de jeux sur table et de jeux vidéo à Seattle du 4 au 6 septembre prochain. On l’attend d’autant plus que le « petit » salon de l’Etat de Washington prend, au fil des années, une dimension de plus en plus imposante dans l’industrie du jeu et que pour l'édition 2009, il devrait accueillir des acteurs de poids. Outre Funcom, on y attend Electronic Arts et Bioware (pour une démo publique de Star Wars: The Old Republic), Blizzard, NCsoft, CCP ou encore Wizards of the Coast. Rendez-vous est pris.