Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

The Secret World - Jeux OnLine

[Actu] Secret World Legends fa... par Erindhill
Un peu de compagnie par Phidias-X
Tanker sur SWL par Moonheart
[Actu] Donne moi Samhain et pr... par Demage
CPU requis par Demage
Capture

The Secret World se relance en Secret World Legends

Lancé début Juillet 2012 au format P2P, The Secret World avait rapidement évolué au format B2P afin de toucher plus de monde. Le MMO de Funcom annonce aujourd'hui sa relance avec un nouveau format économique, accompagnée d'une importante refonte du titre, devenant au passage Secret World Legends.

Secret World Legends - Tag

Après des mois de silence de la part du studio, l'information avait fuité plus tôt cette année à travers la présentation annuelle du rapport financier de l'entreprise : une refonte du jeu et de son modèle économique étaient en préparation, pour une annonce officielle prévue pour la fin du mois de mars. Malgré le secret éventé, les développeurs sont restés muets, laissant la communauté de joueurs dans l'expectative de cette fameuse annonce pour savoir à quelle sauce ils seraient mangés.

On découvre aujourd'hui qu'il ne s'agit pas d'une évolution de The Secret World, mais du lancement d'un nouveau jeu intitulé Secret World Legends, reposant entièrement sur le jeu qu'est actuellement The Secret World.

Un nouveau jeu ?

Secret World Legends est un jeu d'action-RPG en monde partagé qui sera disponible en Free-to-play sur Steam (et sera proposé plus tard en dehors de la plateforme de téléchargement).

Secret World Legends repose sur le contenu de The Secret World. Il va se lancer avec le contenu des trois régions initiales (Ile Salomon, Egypte et Transylvanie), leurs Donjons et les Scénarios. Tokyo, les Donjons Cauchemar, les Raids et le reste du contenu actuellement présent arriveront dans les jours ou mois qui suivent.

Toutefois, l'expérience de jeu est profondément retravaillée, avec un système de combat entièrement revu, des interactions avec le monde plus intuitives, des graphismes améliorés, une meilleure progression à travers les quêtes ainsi qu'une expérience de jeu initiale revue pour les nouveaux joueurs.

On notera au passage qu'il n'est plus question de MMO mais de jeu en monde partagé. Si on ne sait pas encore exactement ce que cela peut traduire, on sait toutefois que l'aventure sera faisable seul ou en groupe. De plus, le fait que les Raids seront toujours présents laisse penser qu'il sera possible de croiser encore suffisamment de joueurs pour ne pas se sentir sur un jeu solo.

Secret World Legends - Light Logo

En Free-to-play

Le jeu et ses mises à jour se font gratuits afin de toucher un maximum de joueurs pour cette expérience de plus de 100 heures d'aventures. De fait, le financement du jeu ne se fera plus que par les micro-transactions (en utilisant de l'Aurum) ou par la possibilité de s'abonner (le programme de Récompenses de Mécène), rappelant ce qui est déjà en place sur The Secret World.

Mais quelques nouveautés apparaissent puisque les Aurums sont échangeables entre joueurs contre la monnaie du jeu et l'abonnement s'accompagne d'un système de rang : les achats d'Aurum ou les mois d'abonnement font progresser le Niveau de Mécène, pour des bonus supplémentaires. (A noter que stopper son abonnement fait perdre les bénéfices d'être Mécène mais ne fait pas perdre la progression de son Niveau de Mécène.)

De plus, de nouvelles possibilités arrivent dans cette nouvelle boutique puisqu'aux éléments déjà présents dans la boutique de The Secret World (éléments cosmétiques, accélérateurs, etc) s'ajoutent de nouveaux services comme la possibilité d'acheter des emplacements de personnage.

Anciens joueurs

La chute de Tokyo

De base, un seul emplacement de personnage est disponible. Pour les joueurs de The Secret World, qui pouvaient de base disposer de trois personnages, il n'est pas question d'en choisir un à transférer. Nouveau jeu, nouveau départ. Anciens et nouveaux joueurs sont donc mis sur un pied d'égalité en devant commencer un nouveau personnage. Ou presque.

Cette décision s'explique par l'importance des changements sur les mécaniques de jeu, en particulier l'équipement et la progression, qu'il s'agirait moins d'un transfert que d'une conversion, avec les difficultés que ça implique.

Il sera toutefois possible de réserver le nom de son personnage afin de pouvoir garder le même nom dans la nouvelle mouture du jeu. De plus, en liant son compte, on pourra transférer certaines acquisitions de la boutique de The Secret World afin de les débloquer pour le nouveau personnage, de convertir ses Points Funcom en Aurum, ainsi que de continuer son abonnement sur Secret World Legends.

Cette dernière information intéressera particulièrement les joueurs qui avaient opté pour le Pack Grand Maître. En effet, si on pouvait craindre qu'ils profitent de relancer Secret World comme un nouveau jeu pour ne plus s'embarrasser des abonnements à vie, Funcom a cependant confirmé que les Grand Maîtres deviendraient de facto abonné à vie sur cette nouvelle version.

The Secret World

Logo officiel

Je le sais, certains depuis le début se disent que ce n'est pas un nouveau jeu mais simplement une refonte de Secret World avec un simple changement de nom. C'est aussi ce que je pensais. Jusqu'à ce que Funcom annonce que The Secret World était maintenu.

A l'instar de tous leurs précédents MMO, Funcom ne renie pas (entièrement) leur jeu et continue de proposer aux joueurs de se connecter aux serveurs et de parcourir le monde avec leurs anciens personnages, ceux sur lesquels ils ont passé tant de temps à faire progresser, à équiper et à tenter de débloquer tous les succès.

Les plus cyniques diront qu'il s'agit de la réponse de Funcom aux mécontents de devoir perdre leur personnage lors du passage à Legends : "vous ne perdez rien, vous voyez bien que votre personnage est toujours disponible". Les deux parties n'auront pas entièrement tort.

D'autant plus que se pose la même question pour The Secret World et Secret World Legends : comment le jeu va-t-il évoluer dorénavant ? Est-ce que The Secret World sera à l'abandon au point de ne pas avoir la moindre maintenance ? Est-ce que le changement de modèle de Secret World Legends va lui permettre de sortir la suite de l'aventure ? Est-ce que les développeurs vont passer au développement d'un nouveau titre d'envergure similaire à celui de Conan Exiles et laisser à jamais inachevée l'histoire du Monde Secret ?

Et donc ?

Si l'annonce de Funcom donne une meilleure idée sur l'évolution que va prochainement connaître The Secret World, elle soulève un tas de nouvelles questions à commencer par "Quand ?".

D'ici ce "quand", on aimerait savoir plus précisément les changements apportés au jeu qui font qu'ils attireront plus de joueurs (hormis le passage en F2P) et qui justifient de partir d'une nouvelle base.

Pour les anciens joueurs qui sauront faire le deuil de leur personnage et retenter de zéro l'aventure, une question sera de savoir le temps nécessaire pour rattraper le niveau de leur ancien personnage (avec une refonte du système de combat, est-ce qu'ils auront adoucis le farm ou retiré les Augmentations et les Aegis ?).

L'attente a été longue jusqu'à l'annonce. Elle est toujours présente, mais avec de nouvelles questions.


The Secret World veut se relancer en 2017

La prochaine mise à jour majeure du MMORPG contemporain The Secret World doit remettre à plat une partie de l'expérience de jeu, notamment avec une refonte du gameplay dont les combats et un accès gratuit à l'histoire principale.

The Secret World

Le dernier rapport financier du studio Funcom aborde les perspectives pour le MMORPG The Secret World. L'objectif est de proposer une mise à jour capable de générer des revenus significatifs pour la société norvégienne, avec le pari de changements majeurs pour toucher de nouveaux joueurs. L'ambition est bien de proposer un nouveau départ pour The Secret World, des refontes laissant les joueurs actuels sans nouveau contenu.

Parmi les principales mesures, l'expérience des nouveaux joueurs est retravaillée en parallèle de la mise en place d'un accès gratuit pour l'histoire. Au premier abord, on semble retrouver un modèle s'apparentant au freemium de Star Wars: The Old Republic, une introduction gratuite au MMO avant de sortir le porte-monnaie. L'autre amélioration majeure concerne le gameplay dont les combats, sans encore apporter de précisions sur ces changements. Les développeurs planchent également sur un nouveau système pour retenir les joueurs, à savoir des récompenses journalières.

Les précédents épisodes DLC n'avaient pas réussi à résorber l'érosion des joueurs, alors qu'une période de disette en terme de contenu s'est installée depuis plusieurs mois. On comprend donc la stratégie de Funcom comme l'ultime tentative de relancer The Secret World en lui apportant du sang frais, des nouveaux joueurs attirés par l'accès gratuit et une expérience de jeu -- encore une fois -- retravaillée. The Secret World reste unique parmi les MMORPG avec son univers contemporain et la qualité de sa narration, mais Funcom devra chercher ailleurs sa survie si cette relance n'est pas à la hauteur.


The Secret World passe en "Buy To Play"

Logo officiel
Sorti le 3 Juillet 2012, The Secret World est le dernier né des studios Funcom et développé par Ragnar Tornquist, qui avait réalisé la saga plébiscitée des The Longest Journey, jeux d'aventures point and click qui ont influencé le gameplay de ce MMO.

Etait-ce l'univers atypique mettant en scène notre monde contemporain dans lequel se côtoient les mythes et légendes ? Ou alors le gameplay proposant une progression du personnage sans classe et sans niveau, permettant de changer librement de rôle, pour des affrontements ardus et des énigmes nécessitant de mettre en branle ses petites cellules grises en effectuant des recherches sur Internet ? Ou bien, tout simplement, une mauvaise conjoncture concurrentielle avec la sortie de TERA un peu plus tôt dans l'année, la confrontation directe avec Diablo 3 puis avec Guild Wars 2 ?

Dans tous les cas, on ne peut que constater que les résultats obtenus par The Secret World sont loin des prévisions que les développeurs avaient faites. Le seul chiffre réellement positif a été la rétention des joueurs. Il est donc logique pour eux de conclure que le jeu est bon (et n'a cessé de s'améliorer depuis sa sortie à travers ses mises à jours mensuelles) mais que trop de monde ne lui a pas donné sa chance, certainement effrayés par l'abonnement.

C'est donc dans l'optique de pousser plus de monde à essayer le jeu qu'ils font aujourd'hui disparaître l'abonnement et ne laissent plus que l'achat du jeu nécessaire pour en profiter entièrement et librement. Ils confirment au passage leur volonté de conserver une boutique dédiée au cosmétique et quelques options de commodité mais rien qui ne puisse introduire de déséquilibre au jeu. La monétisation se fera en divisant les ajouts de contenu avec une partie gratuite et une partie payante, comme on peut le voir dans Guild Wars 2. Mais aussi en introduisant un système proche de l'abonnement, similaire à ce qu'on peut trouver dans un freemium.

The Secret World serait-il donc le premier "buymium" ?

 

Découvrez plus sur ce changement de modèle économique à travers notre interview et la FAQ.

You can also discover in English this model change through our interview and the FAQ.


Modèles économiques et bêta

Si Funcom n'a pas encore arrêté le modèle économique de The Secret World, le producteur Ragnar Tornquist précise que toutes les options sont encore ouvertes.

Pour son nouveau MMO, The Secret World, Funcom ne compte pas s'enfermer avec le modèle d'abonnement. Selon Ragnar Tornquist, le studio envisage tous les modèles économiques possibles et a laissé entendre, lors de la GDC 2011, que The Secret World pourrait proposer plusieurs options de paiements.
Le producteur du jeu, Ragnar Tornquist, précise prudemment au site Eurogamer que le studio norvégien n'était pas fermé à un seul modèle économique précis, et qu'ils étudiaient toutes les possibilités pour le nouveau MMO.

De plus, ce dernier précise également que le jeu, actuellement en alpha-test, pourrait commencer une phase de bêta-test interne d'ici deux mois, sans pour autant préciser de date de bêta fermée ou ouverte.

Le modèle économique des MMO évolue et au regard de l'engouement actuels pour les modèles Free to Play, on comprend que le studio norvégien envisage toutes les possibilités. On se souvient notamment des exemples de Champions Online ou du Seigneur des Anneaux Online, dont les chiffres d'affaires ont manifestement largement progressé (multiplié par 10 pour le premier, triplé pour le second, selon leurs exploitants respectifs) depuis leur passage en Free to Play.


The Secret World à Montréal

Funcom installe de nouveaux bureaux à Montréal, forts d’au moins 100 salariés. Ils auront en charge le développement de The Secret World, puis d’un MMO « free to play ».

Nous l’abordions hier et les bruits de couloirs sont aujourd’hui confirmés en grande pompe : Funcom ouvre de nouveaux locaux à Montréal, compte y employer 100 à 150 salariés et devrait délocaliser quelques « membres clefs » de son équipe norvégienne au Canada (dixit le communiqué de Funcom).

Et dans un entretien accordé au site québécois LesAffaires TV en marge de la conférence de presse annonçant l’ouverture de ce nouveau bureau, le CEO de Funcom Trond Arne Aas précise les objectifs de cette délocalisation.
Les motivations de Funcom sont manifestement d’abord financières (tant pour profiter de la fiscalité locale que de son taux de change avantageux). Et ensuite pour bénéficier du vivier de développeurs présents dans la Belle Province (Trond Arne Aas vante notamment la qualité des « talents » québécois en matière de développement de jeux).

Sur un plan moins terre à terre et plus ludique, on apprend surtout dans l’entretien que, dans un premier temps, ce nouveau studio montréalais aura la charge du développement de The Secret World, le MMORPG contemporain au ton mystique de Funcom. Par la suite, Funcom Montréal enchaînera avec la conception d’un MMO « free to play » aux ambitions manifestement plus modestes.
A la question, « le studio de Montréal travaillera-t-il sur Age of Conan ? », le CEO Funcom répond que l’hypothèse reste à l’étude, mais à demi-mot, on comprend que le barbare restera l’une des prérogatives des studios d’Oslo.